Neuroptimum 9
Le Neurofeedback,
alternative pour traiter la dépression
Neuroptimum 10
Le Neurofeedback,
alternative pour traiter les troubles du sommeil
Neuroptimum 11
Le Neurofeedback,
alternative pour traiter le stress et l'anxiété
Neuroptimum 12
Le Neurofeedback,
alternative pour traiter les TDA et TDAH
previous arrow
next arrow
Slider

A propos de IFPTN
"Institut de Formation Professionnelle aux Techniques de Neurofeedback"

Qu'est-ce que le Neurofeedback ?

Le Neurofeedback est une technique issue des Neurosciences, qui permet d’améliorer le fonctionnement et les capacités du cerveau en régulant son activité.

Elle est basée sur une propension naturelle du cerveau à se réparer seul : la neuroplasticité

Le Neurofeedback utilise une forme d’électroencéphalogramme (par l’intermédiaire de 4 ou 5 électrodes placés sur la tête), et 3 feedback (visuel, auditif et tactile) qui renvoient au cerveau du client le miroir de son propre fonctionnement en temps réel.

Neuroptimum 13
L’entrainement en Neurofeedback va permettre au cerveau de changer ses modes de connectivité, et devenir ainsi plus flexible., plus stable., plus efficace.

Au fur et à mesure des séances, le cerveau corrige ses propres dysfonctionnements, suivant ses priorités d’intervention, et il en résulte pour le bénéficiaire un bien-être physique et psychologique durable, ainsi que la résolution de certains symptômes.

Il existe plusieurs sortes de Neurofeedback dans le monde, IFPTN-NEUROPTIMUM a sélectionné un appareil thérapeutique de haute technologie, Cygnet, qui est reconnu scientifiquement par la FDA (USA) et l’EMA (EUROPE) et marqué CE comme instrument médical.  Ce système est un des plus avancé dans l’état actuel des neurosciences, il est le fruit de plus de 35 ans de recherches continues de l’Institut EEG INFO, créé par les Siegfried et Sue OTHMER.

Quels sont les effets du Neurofeedback ?

Le Neurofeedback agit sur différents troubles physiques, cognitifs et émotionnels. Il soulage :

  • Les troubles physiologiques

    Insomnie, migraines, douleurs et fatigues chroniques, acouphènes, boufféesde chaleur, vertiges, épilepsie, fibromyalgie, maladie de Parkinson, maladie de Lyme.

  • Les troubles de l’humeur

    Etat dépressif, pensées négatives, manque de confiance en soi, hyperémotivité.

  • Les troubles anxieux

    Peurs, anxiété, phobies, crises de panique.

  • Les troubles du comportement

    Agressivité, colère, violence verbale et/ou physique, hyperactivité,impulsivité, addictions, burn-out.

  • Les troubles cognitifs

    Mémoire déficiente, manque de concentration, trouble de l’attention,désorganisation de la pensée.

  • Les troubles de l’apprentissage

    Dyslexie, dyscalculie, dysphasie, dysorthographie.

  • Les handicaps liés aux lésions cérébrales

    Accidents vasculaires, traumatismes crâniens.

  • Les états de stress post-traumatiques

    Disparition des reviviscences, troubles somatiques associés.

Le Neurofeedback améliore les facultés d’attention, de concentration, la mémoire, le quotient intellectuel, mais aussi la créativité, l’intuition, la prise de décisions, les performances sportives… et surtout la confiance en soi et la faculté à rebondir face aux difficultés.

Il nous aide à retrouver un fonctionnement harmonieux, optimal et à envisager de nouvelles perspectives.

Comment se déroule votre séance ?

Chaque séance dure environ 1h15 à 1h30, sauf les 2 premières.
Etape n°1

Lors de la première séance, le praticien effectue une anamnèse très poussée pour bien comprendre la demande de son client et recenser les différents symptômes et problèmes qu’il rencontre, sur le plan physique, émotionnel ou cognitif. Toutes ces informations recueillies vont lui permettre d’établir un plan de traitement qui va se dérouler sur une vingtaine de sessions minimum, au rythme de 1 à 2 fois par semaine.

A la suite de cet entretien, le praticien pose 4 capteurs sur la tête du client pour effectuer l’EEG,  puis un casque audio.

Etape n°2
Etape n°3

Il lui propose ensuite plusieurs choix de jeux ou de vidéo à regarder sur un écran. Grâce à l’information véhiculée par 3 feedback (visuel, auditif et tactile), le cerveau va apprendre à se réguler.

Après avoir mis en route la session, qui va durer une trentaine de minutes, il interroge son client à plusieurs reprises sur ses ressentis, afin d’ajuster au mieux les réglages.

Etape n°4

Chaque séance comprendra donc un entretien (pour suivre l’évolution du client) et une session avec l’ordinateur.

Le rôle du praticien en Neurofeedback est d’accompagner et de soutenir son client dans son processus de transformation.

IFPTN-Neuroptimum utilise la méthode OTHMER

Une bonne technologie n’est qu’une des composantes qui permettent d’atteindre un neurofeedback efficace.

Ce qui est plus important encore est d’avoir une méthode thérapeutique efficace.

Les dernières actualités

Neuroptimum 16

La Méthode Othmer

Une bonne technologie n’est qu’une des composantes qui permettent d’atteindre un neurofeedback efficace. Ce qui...